Sondage

Les planètes ont-elles une influence :

30% 30% [ 15 ]
70% 70% [ 35 ]

Total des votes : 50

Ephémérides
EPHEMERIDES
Phases de la lune
Sites partenaires

Eso-voyance



groupe facebook
Astrologie traditionnelle

John Frawley, real astrology

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:04

Le 2e chapidtre de ce livre est d'un intérêt tout particulier, il s'appelle l'essor de l'astrologie moderne.
John Frawley explique comment l'astrologie, au XXe siècle, a pris un tournant qui l'amène à sa perte, sous l'initiative d'Alan Leo.

Quelques extraits choisis :

L’inclination de Leo, c’était d’utiliser l’astrologie en vue d’une étude de personnalité, plutôt que d’en faire un instrument de prédiction ; l’un de ses slogans favoris, c’était « Character is Destiny ».23 Cette tendance fut poussée au-delà par son procès, et son accusation « d’avoir prétendu et fait profession de prédire la bonne aventure ». La déclaration d’Alan Leo, selon quoi il désignait uniquement « des tendances » de certains événements à se produire, plutôt que des prévisions précises et claires, ne réussirent pas à le défendre, et donc il s’éloigna encore davantage du concret quand il s’enfonça dans la définition de la personnalité. Alors qu’il aurait semblé au départ que l’absence de toute information claire dans le jugement astrologique aurait été un handicap, c’est tout-à-fait le contraire qui se produisit. En se concentrant pour maintenir un miroir teinté de rose, devant les yeux du client, et en évitant de dire quoi que ce soit qui puisse être contredit par les faits, Alan Leo parvint à la grande percée qu’il recherchait.
Convaincu que les affirmations concrètes n’étaient pas désirables, Alan Leo s’efforça de rendre l’astrologie neutre, afin que ce soit impossible. Les techniques ont été mutilées de façon arbitraire, interchangées ou exclues ; comme il n’y avait plus de dessein d’affirmer quoi que ce soit de vérifiable, on pouvait le faire au gré de sa fantaisie, sans craindre que les nouvelles méthodes ne fussent dénoncées comme non valables. En effet, plus on fonçait dans cette voie, et plus le vilain spectre du jugement entier et exact se retrouvait banni dans le brouillard.

Le psychologique à présent a promu les Théosophistes au rang de la tendance dominante – et en effet, c’est quasi la seule – en astrologie. Au sein de son orbe, fichant ses idées sur le monde dans la tête des gens, et affichant son désintérêt pour ce qui se passe au dehors, nous trouvons là les multiples variantes de l’astrologie New Age. Cinq minutes passées dans une librairie, et voilà n’importe qui transformé en gourou ; connaître le nom des planètes l’intronise à diffuser sa sagesse en termes astrologiques. Il y a aussi une tendance grandissante à l’intuitif. Ils sont légion ceux qui vont proclamer fièrement que jamais ils ne se sont abaissés à étudier l’astrologie avec personne, mais qu’ils ont développé un genre de compréhension intuitive du sujet. Ceux qui font appel à leurs services, sans aucun doute, se bombardent comme dentistes, avec une connaissance intuitive de la dentisterie, et pour les électriciens, il doit s’agir d’une connaissance intuitive du câblage. Et même parmi ceux qui ont étudié le sujet, il y a un sentiment d’horreur généralisé à l’idée de suivre des règles de pratique en jugeant un thème ; la méthode, c’est d’en attraper beaucoup, de façon à acquérir une « compréhension intuitive » du sujet. Ce qui, apparemment, n’est pas la même chose que de juger le thème uniquement à la lumière de ses propres préjugés. Le leitmotiv de tout jugement d’astrologue, ce sont les mots « pour moi… ». « Pour moi, Saturne signifie que… » « Pour moi, cet aspect veut dire que… »

Ceux dont les pouvoirs psychiques sont les plus développés, abandonnent les convenances astrologiques dans leur ensemble et entrent dans le royaume de « l’astrologie ésotérique ». Il y a beaucoup de livres affublés de ce seul titre – un peu étrange, penserait-on, puisque l’ésotérique, par sa nature intrinsèque, répugne à s’auto-proclamer sur la place publique ; nous pourrions bien trouver tout aussi bien un signe pour dire « voie d’accès au QG secret : suivez la flèche ». Pour être un astrologue ésotérique, on laisse aux simples mortels toutes les attributions usuelles des planètes et des signes – des idées comme Vénus régissant le Taureau, par exemple – et on retourne le paquet à l’envoyeur, en redistribuant les cartes dans un ordre qu’un non-initié pourrait attribuer au hasard, mais qui est révélé à l’auteur, par contact personnel avec un ange ou l’autre – d’ordinaire un dont la connaissance de l’astrologie et des choses de l’esprit est un peu boiteuse. Cette révélation personnelle est une belle chose, puisqu’elle évite de devoir apprendre quoi que ce soit et vous met à l’abri de la critique. Les plus sensibles vont introduire quelques nouvelles planètes, qui ont une vibration bien trop subtile, pour avoir été détectées par le restant de l’humanité. En voyant le thème depuis cette perspective, l’astrologue ésotérique peut alors discourir d’un air érudit sur la condition de l’âme de son client, une digression qui est encore moins sujette à la contradiction, que ne le sont les descriptions fumeuses de la psyché du client, adulées par le praticien ésotérique. La pratique même d’Alan Leo dans ce domaine, l’oeuvre originale Esoteric Astrology, fut jugée par Charles Carter en personne, un collègue astrologue théosophiste, comme « un gros volume qui virtuellement ne contient rien qui vaille la peine d’être lu » – et c’était le premier d’une noble tradition. Il est remarquable que les « enseignements » ésotériques, où sont taillées ces oeuvres, ne sont jamais ceux de fois révélées, les doctrines spirituelles elles aussi, ayant été dictées personnellement par l’une, ou davantage, des voies de diffusions déjà citées.

Fièrement, l’astrologue moderne proclame : « je ne prédis pas, je ne conseille pas ». Mais alors que fait-il d’autre que de masser les egos ? « Je considère les modèles planétaires sous-jacents dans le thème ». Si nous devions nous tourner vers la TV pour entendre les prévisions météo nous dire « je n’essaie pas de vous dire à quoi ressemblera le temps de demain ; et je ne vous conseillerai pas non plus pour vous dire de prendre un parapluie – mais je peux vous dire que les étés de ce pays sont d’ordinaire chauds et secs », nous pourrions nous demander à juste titre pourquoi nous avons pris la peine de l’écouter. Si nous étions à nous demander quels effets les mouvements des planètes dans le ciel d’aujourd’hui peuvent avoir sur des points sensibles de notre Thème Natal, le commentaire d’un astrologue réputé « qui sommes-nous pour savoir comment ils vont se manifester ?25 » peut nous frapper en plein visage comme l’abandon du devoir (imaginez notre prévisionniste météo qui demande « qui suis-je pour savoir comment va se manifester ce cumulonimbus ? »). Mais nous manquerions notre but.

L’astrologie moderne n’a pas pour job – sous certaines circonstances – de dire quoi que ce soit dont on puisse imaginer qu’il y ait quelque chose à en sortir et qu’on puisse utiliser comme preuve ; son seul but, c’est de se plier aux caprices de l’ego. De nos jours, les gens ne consultent pas les astrologues quand ils se sentent les maîtres du monde ; ils recherchent leurs services quand ils sont dans la confusion et incertains ; ce qu’ils recherchent c’est la ré-assurance, et c’est exactement ce qu’apporte l’astrologue moderne. De temps en temps, nous entendons des fournisseurs de thèmes générés par PC, qui ne s’embarrassent même pas de changer les détails du Thème Natal. La plupart de ceux qui reçoivent ces lectures universelles les acceptent comme la leur propre, et ce n’est pas sans raison, car elles contiennent les trois phrases magiques :
Vous êtes important
Les gens ne vous comprennent pas à fond
Vos défaut sont vraiment attachants, vraiment.
A l’intérieur de ces trois lignes, nous avons le distillat de la lecture en astrologie moderne, satisfaction garantie du client. Nous ne pouvons raisonnablement imaginer qu’un tel ramassis de peluches et de poussières aient incité une longue série de grands esprits à consacrer leurs efforts ultimes à l’étude de la science qui les a produits.

Pour comprendre l’astrologie traditionnelle, il faut réaliser qu’elle n’est pas – comme on la présente régulièrement de nos jours – une branche rétrograde de l’astrologie, ce qui implique qu’il y a une relation valable entre elle et l’astrologie moderne. L’astrologie traditionnelle n’est pas une branche de l’astrologie à qui il arrive de faire référence à des auteurs anciens ; c’est la tradition de l’astrologie elle-même. En tant que science traditionnelle, c’est-à-dire une science au sens véritable du mot, en opposition aux sciences d’aujourd’hui qui peuvent se décrire, assez exactement, comme des « pseudo-sciences », l’objet de l’astrologie est la compréhension du Divin à un degré plus profond, ou de la Création et de la place de l’homme à cet endroit. Les mots de Al-Ghazali sur l’anatomie sont tout aussi justes pour ce qui est de la science céleste : « la science de la structure du corps se nomme anatomie, c’est une grande science, mais la plupart des hommes ne s’en soucient pas. Si l’un l’étudie, c’est seulement dans le but d’acquérir des connaissances en médecine, et non pour le besoin d’être confronté à la perfection du pouvoir de Dieu »

Traduction de Patricia Depasse/ Frédéric Muscat


Ca fait un bien fou de lire ces quelques lignes et encore, ce n'est qu'une partie.  Merci John Frawley, merci Denis Labouré, Robert Zoller et tous ceux que j'oublie et qui font de l'astrologie, à l'inverse de ce qui qui font de la pseudo astronomie-psychologie, pour faire plus sérieux, et qui détériorent l'astrologie par leurs incompétences et leurs egos. Spécial dédicace à Céleste et son forum qui me traite et par conséquent nous tous les membres du forum, de faux-cul.

Malice.


Dernière édition par Malice le Lun 31 Oct - 10:59, édité 2 fois
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:33

Pour ceux et celles qui veulent apprendre l'astrologie, mais l'astrologie et pas ce que l'on en fait aujourd'hui, je conseille vraiment la lecture de ce livre, car tout y est, pour comprendre ce qu'est réellement l'astrologie.


_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:39

Autre extrait concernant les maisons et leurs significations, ce passage est rassurant, et il est temps que beaucoup en prennent note une bonne fois pour toute :

Ce qui n’est pas surprenant, c’est que ce sont les Maisons déplaisantes qui ont été les plus déformées par les modernes puisque, au pays des merveilles de l’astrologie contemporaine, tout ce qui n’est pas recouvert de sucre glace est « entrée interdite ». La VI n’a rien à voir avec le service ; la VIII n’a rien à faire avec le sexe, et quant à la XII, rien avec l’esprit. Absolument rien. Sous aucun prétexte. Pas même dans votre thème personnel à vous, peu importe à quel point vous aimiez le look de ces douze planètes en Maisons. La VI, VIII et XII, ne sont pas de belles Maisons, et puis c’est tout. Pour l’astrologue moderne, qui ne s’intéresse à rien d’autre qu’à la ré-assurance de son client, en lui disant que tout est adorable dans le jardin psychique, l’idée qu’il y ait des événements déplaisants dans la vie est extrêmement inacceptable, et il a refait l’astrologie pour le prouver.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:40

La VI est la première des Maisons déplaisantes que les astrologues modernes ont jugé nécessaire de délaver afin d’en ôter toute trace de désagrément qui pourrait polluer la plaine de jeux où ils résident. On la connaît à présent sous le nom de Maison du Service, qui est une révélation en matière d’attribution, vu qu’en notre monde narcissique, l’idée que nous puissions nous retrouver au service de quelqu’un est, à l’évidence, profondément déplaisante et appartient à cette Maison infortunée. On la connaît aussi sous le nom de Maison de la Santé ; tout au long de la tradition, elle a été la Maison de la Maladie, une chose somme toute assez différente.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:52

« Considérons d’abord l’approche moderne de la lecture natale….
Pouvez-vous lire mon TN ? » nous demande-t-on. Ce qui signifie « Pouvez-vous dire, parler de moi, exclusivement une heure durant ? » Peu importe ce que nous allons dire durant cette heure, aussi longtemps que nous parlons en termes feutrés de la psychologie moderne, nous ne dirons jamais rien qui puisse rencontrer de contradiction. Nous sommes tous porteurs des mêmes caractéristiques, juste en proportions légèrement différentes, donc peu importe ce qu’on dit, le client peut toujours éprouver « Oui, c’est tout moi ; toutefois, savez-vous que, ô Sage et Grand,… » et ne le nions pas-obtenir l’attention pleine et entière de quelqu’un pendant toute une heure, ou plus, est une chose précieuse et rare : même dans les relations intimes, cela n’arrive plus guère une fois dépassés les premiers stades de l’émerveillement. Quiconque offre une attention totale sur un plateau, trouvera une longue file de clients assidus, qui vont s’asseoir tout captivés, peu importe ce qu’on leur dit, du moment qu’on utilise le mot « vous » assez fréquemment.


J'adore car c'est tellement vrai !

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:57

…la pratique de l’astrologie par des méthodes traditionnelles maintient une barrière stricte entre l’astrologue et le client. Il n’y a pas de place pour la subjectivité de la part de l’astrologue – quelle que soit la détermination avec laquelle même de nombreux praticiens d’un traditionalisme prétendu, tentent de nos jours, d’en justifier l’introduction. L’astrologie est en noir et blanc sur la feuille qui est devant vous ; il n’y a pas de place pour la subjectivité ici, pas plus que dans la réparation d’une voiture ; c’est purement et simplement objectif, que ce soit exact ou erroné – que le mécano parvienne à faire fonctionner la voiture ou non. Cette approche est aussi différente que possible du but affirmé de tant d’astrologues contemporains, qui se bombardent eux-mêmes « conseillers astrologiques » ou quelque chose de ce genre. Il est clair qu’ils ont faim de la connexion émotionnelle autant que leurs clients. Ce n’est pas sain pour les affaires.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 1:01

Mais ils ne s’arrêtent pas au TN : ils sont si déterminés à fouiller votre vie que, au lieu de se consacrer à des loisirs planétaires élevés, ils sont pour toujours occupés à se débrouiller dans des transits défavorables à votre nativité. Comme il y a toujours au moins l’une d’elles qui fait quelque chose de déplaisant… par certain aspect, plus ou moins futile, à une partie plus ou moins sensible de votre TN – vous avez toujours une excuse pour être misérable ou pour échouer dans quoi que vous fassiez. Ceci aussi vous garantit de pouvoir briser la glace dans n’importe quelle réunion d’astrologues : « J’ai eu Saturne qui a transité ma Lune » « Oh, mon pauvre, je sais ce que vous ressentez : Pluton transite mon Chiron natal ».

Ce qui est tout-à-fait le contraire de la véritable astrologie. L’astrologie n’est pas un moyen de rejeter toutes nos responsabilités « Saturne est arrivé au-dessus de mon MC, et c’est pourquoi mon affaire a capoté ». Non – votre business a capoté parce que vous avez loué des bureaux qui n’existaient pas et acheté toute une flotte de voitures, et que vous n’avez pas consacré d’argent à développer votre fond de clientèle. Saturne n’avait rien à voir dans tout ça ; c’était de votre faute et vous étiez responsable de vos actes. Saturne s’est contenté de marquer le moment où ces pigeons sont revenus rôtis à point à la maison. Le défi de toute véritable astrologie, c’est qu’elle nous met face à la possibilité d’accepter une responsabilité totale ; mais c’est possible uniquement dans l’orientation spirituelle du monde traditionnel, et donc nous voici à nouveau renvoyés aux mêmes carrefours : pas de foi, pas d’astrologie.

La lecture du TN n’a pas toujours été comme ça. Les buts, les méthodes et les résultats étaient bien différents avant la corruption de l’astrologie en ce que nous connaissons de nos jours. Pour commencer, le but, qu’il s’agît de traiter d’événements externes ou de la psychologie du natif, c’était de fournir de l’information concrète. La répartition des blâmes, que ce soit aux parents ou aux planètes, ne faisait pas partie de l’ensemble. La méthode était claire et directe. Il y a bien du débat en astrologie moderne au sujet de la méthode correcte de « synthétiser », ou de définir le tout à partir des diverses indications du thème. Quelle en est la clé ? Comment y parvenir ? Les astrologues traditionnels suivent la méthode obsolète, mais efficace, qui consiste à commencer par le début et à travailler vers la fin, en passant par le milieu.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 1:47

C'est très très juste... Il y a aussi plein de choses qu'on pourrait rajouter au sujet des Signes et de leur personnification constante. Et puis sur la disparition des fondements notionnels de l'astrologie : la notion de lumière, les dialectiques humide/sec, chaud/froid...etc. je les ai découvertes grâce à Denis Labouré (lui-même découvert grâce à astris-divinatio...) !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 1:54

exactement oui. Smile
Si seulement l'astrologie pouvait redevenir celle qu'elle est et a toujours été, au lieu d'être totalement dénigrée et détruite par les astro-psycho-coatch en tout genre qui flattent plus leur ego qu'autre chose. Il est temps que l'astrologie retrouve ses lettres de noblesse, par des astrologues qui savent ce qu'est l'astrologie, et pas par des pseudos scientiste qui essayent de rendre plus acceptable l'astrologie par la science, ce qui a finalement l'effet inverse. Comprendre ce qu'est l'astrologie est le premier travail qu'un étudiant en astrologie doit faire, et ce livre donne des bases sur tout cela, Denis Labouré fait de même, Zoller et bien d'autres. Il est l'avenir de l'astrologie, la tradition vivante.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 2:10

En fait, pour être totalement honnête, je suis vraiment d'accord avec toi sur tout cela (d'autant que grâce à ton site, je découvre ce qu'est l'astro tradi et que c'est vraiment passionnant -quoiqu'un peu déprimant quand on commence à bien comprendre le fonctionnement de la chose ! ;-)-) Mais j'avoue ne pas bien te suivre parce que tu critiques à la fois les "scientistes" et je pense que tu fais référence aux statisticiens ou aux personnes peut-être comme Suzel Fuzeau-Braesch. Mais aussi les psychologistes (c'est comme ça que je les appelle) comme Barbault par exemple, c'est bien ça ? Mais en fait, j'ai cru comprendre que tu étais assez ouvert à l'astrologie karmique par exemple et que tu défends l'idée que la lecture d'un thème est largement inspirée par "Dieu". Du coup, j'ai un peu de mal à te situer parmi toutes ces astrologies ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 8:42

Malice a écrit:Autre extrait concernant les maisons et leurs significations, ce passage est rassurant, et il est temps que beaucoup en prennent note une bonne fois pour toute :

Ce qui n’est pas surprenant, c’est que ce sont les Maisons déplaisantes qui ont été les plus déformées par les modernes puisque, au pays des merveilles de l’astrologie contemporaine, tout ce qui n’est pas recouvert de sucre glace est « entrée interdite ». La VI n’a rien à voir avec le service ; la VIII n’a rien à faire avec le sexe, et quant à la XII, rien avec l’esprit. Absolument rien. Sous aucun prétexte. Pas même dans votre thème personnel à vous, peu importe à quel point vous aimiez le look de ces douze planètes en Maisons. La VI, VIII et XII, ne sont pas de belles Maisons, et puis c’est tout. Pour l’astrologue moderne, qui ne s’intéresse à rien d’autre qu’à la ré-assurance de son client, en lui disant que tout est adorable dans le jardin psychique, l’idée qu’il y ait des événements déplaisants dans la vie est extrêmement inacceptable, et il a refait l’astrologie pour le prouver.

En fait, ça , c'est en grande partie une réponse apporté à la demande des " clients" , consultants.

Pas la peine de chercher plus loin sans doute, pour survivre dans un monde ou nous sommes tous beau, gentil, parfait, aucun défauts.. ben fallait bien s'adapter Razz

Si la masse ne rejetait pas son " ombre" l'astrologie n'en serait pas la, enfin de ce qui est cité ans cet extrait.

C'est beaucoup plus facile de s'entendre dire que nos soucis viennent d'une tel planète ou autres, plutôt que d'admettre sans doute que cet éléments ne fait que " confirmer" une tendance, trait de caractère etcetc..que l'on a, si ça va mal, ça enfonce le clou sans doute, si ça roule, ben, ça roule clown

Suffit de voir l'astro hindoue, qui ne fait pas dans la dentelle, du moins de ce que j'en ai vu, ben ,c'est pas trop  la foule qui ce presse pour avoir des Tn  dans cette branche, comme la karmique je crois.

Ex:

Entre une école ou on te diras que tes futur enfant t'en feront baver car c'est ton karma, tu as été un con avant et tes enfants vont te le faire payer.

Ou,

Hum, possible difficultés avec les enfants parce que pas de bol à votre naissance planète truc était à cette endroit, mais je vais vous aider à y remédier etcetc. vous êtes une chouette personne qui ne mérite que le bonheur.

Ben, tu auras une file d'attente plus longue d'un coté du guichet que l'autre.. mais c'est avant tous les consultants qui en auront fait le choix  276468s

Désolé si je suis à coté de la plaque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 8:56

Le vrai problème ici, c'est que l'astrologie a été polluée par les théosophistes comme Helena Blavatsky ( en dehors d'Allan Leo), depuis le début du XXeme siècle. Lisez sa théorie des 7 rayons qui ne correspond strictement en rien à ce qui a été vu dans l'astrologie traditionnelle et ancienne.

Comme je le disais à mon compagnon une fois quand on a parlé de l'astrologie ou je lui ai dit: " Les puissants jettent des miettes de la véritable connaissance astrologique, la polluent exprès pour pas que les gueux aillent voir de vrais astrologues ".  Il m'a répondu: " Dis donc tu es lucide, et c'est vrai ce que tu dis parce que ce qu'on lit dans les magazines, c'est de la merde. "

En ce qui concerne la maison VIII, ce que les modernes ignorent c'est que c'est la maison de la sexualité dans ce qu'elle a de plus pervers avec des manipulations, sombre au contraire de la V et VII. C'est aussi la maison du meurtre, de la vengeance, de la trahison, manipulations. Et elle n'est pas que tout ça, c'est aussi la maison des angoisses, des obsessions et des dépendances.

La XII en plus d'être la maison de l'exil de la patrie, du foyer, des emprisonnements, de la sorcellerie et excorismes, des maladies chroniques, des trahisons, dépendances, obsessions également et des séparations, c'est aussi la maison de la spiritualité avec la 9 et de l'imaginaire, des langues étrangères et des talents caches quand la XII et la I sont liées par une planète en 1 ou en XII.
avatar
Venusie

Messages : 4352
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 9:41

Attention Vénusie avec la XII qui représente la spiritualité uniquement chez les modernes, elle n'a jamais représenté un quelconque lien avec la spiritualité qui est du ressort de la IX uniquement. Comme si la spiritualité était quelque chose de caché, transformation moderne de cette maison. Elle représente quelqu'un de solitaire, ou qui se cache. Je mettrai le passage de Frowley a ce propos. Mais les modernes ont voulu rendre positive des maison qui manquent de lumière, la VI, la VIII et la XII. Sans lumière, peut de spiritualité non ?

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 10:17

@ Malice

Ok pour la maison XII mais toutefois, tu disais que l'almuten et maître de XII en maison 1 ou l'inverse, comme dans le cas de GRR Martin, avec sa Lune lui donnait de l'imagination et beaucoup. Non ?

Sinon c'est ok en ce qui concerne la spiritualité.  Mais sinon j'ai toujours trouvé que la maison 8 était mauvaise, surtout qu'elle montre les côtés négatifs de la sexualité à des fins mauvaises à l'inverse de la 5 et 7. Les astrologues anglo-saxons qui font du médiéval le voient comme ça.


Dernière édition par Venusie le Lun 31 Oct - 10:20, édité 1 fois
avatar
Venusie

Messages : 4352
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 10:19

Bonjour,


J'ai parcouru un peu plus ton site Malice et oui on s'y trouve comme dans une bibliothèque, c'est enrichissant.... et super intéressant, je tiens à te le dire, car je n'avais eu le temps encore ... de m'apercevoir de ce tout et je pense que j'en suis loin encore en tant que débutante, pour m'apercevoir entièrement de ce tout... j'ai aimé découvrir en toute simplicité ton approche, comme il se doit....  dans ce que j'ai redécouvert, tu fais des vidéos aussi, et là aussi (ds pour la répétition) c'est pas mal quand on a l'esprit audio-visuel..., Alors merci pour tout ce travail que tu nous permets d'entamer à notre rythme ... ! I love you


Dernière édition par Sab le Lun 31 Oct - 10:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 10:22

L'imagination oui, par analogie avec la solitude, l'isolement, on peut développer une forte imagination, cependant, la spiritualité c'est bien plus que cela. Et effectivement, la maison VIII est très mauvaise, et les modernes en font des choses plutôt moins mauvaises, car pour eux il ne faut pas dire de choses négatives, il ne faut que donner de l'espoir au client qui paye pour ca ou qui en a besoin car pas bien dans sa vie. Si seulment la vie était bisounoursland....

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 10:23

Merci Sab, j'essaye de partager au mieux mes connaissances.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 10:34

Pas de quoi Malice ^^ c'est un mérite qu'il faut bien reconnaître et bien utilisé !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 10:40

Malice a écrit:Si seulment la vie était bisounoursland....

Tout à fait, il y a bien eu des vidéos ou on voit des bisnounours se faire tuer ou presque. Beaucoup n'ont pas compris que la vie n'est pas seulement de la comédie joyeuse mais a aussi sa part de tragédie. L'hubris des Grecs en fait.
avatar
Venusie

Messages : 4352
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 11:02

A ce propos, je conseille vivement quelques livres en français, du plus haut intérêt astrologique, pour tout étudiant en astrologie. Remercions Patricia Depasse pour ces traduction en français :
http://www.lulu.com/spotlight/depassedotpatriciaatyahoodotfr

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 12:33

Bon je vais me permettre de dire ici très exactement ce que je pense même si j'ai bien conscience que ça risque de se heurter avec ce que les gens pensent ici.

Le zodiaque, le monde, tout est une question de lumière et d'ombre. Donc quand on dit "les maisons VIII et XII sont très mauvaises", c'est un problème car comme d'habitude, on fait du chronocentrisme. Au Moyen-Age, on intégrait dans la vision de voir le monde ces concepts de lumière, il était "normal" de parler du diable, de la lumière divine car c'était ainsi qu'on structurait la vision du monde : entre ombre et lumière. Les sorcières n'étaient pas une connerie, c'était très "rationnel" de dire cela et logique.

Foucault montre bien ce paradigme de Dieu qui a prévalu du Moyen-Age jusqu'à grosso modo le début du XIXe siècle. Mais ensuite, avec le positivisme (bon et là aussi il faudrait nuancer avec les 3 âges de Comte qui montre que la vision du monde du XIXe et du positivisme était aussi particulière) et plus précisément formalisé avec le "Dieu est mort" de Nietzsche, on est devenu anthropocentristes. Notre vision du monde est centré autour de l'homme qui est devenu l'aune de notre monde et de notre dissociation de la lumière et de l'ombre.

Tout ça pour dire qu'il faut faire attention quand on explique que les Maisons XII et VIII sont des maisons "mauvaises". Il faut, comme le dit D. Labouré, commencer par dire qu'il y a un déficit de lumière et une prédominance de l'ombre dans ces maisons, c'est le sens principal. Ensuite et seulement dans un deuxième temps, on peut parler des "Servitudes, ennemis cachés, maladies chroniques"...etc pour la XII et la "Mort, Sexualité..." pour la VIII. Enfin, dans un troisième temps aller plus loin avec les interprétations de chaque auteur (médiéval ou non et dans son paradigme temporel propre !) et de bien tout remettre en correspondance avec la vision et les intentions de cet auteur propre.

Je me permets de dire ça car on a tendance en astrologie et dans les sciences occultes à manquer de précautions et à jouer aux apprentis-sorciers quand on touche aux textes anciens en oubliant trop facilement qu'ils ont été écrits dans un mode de compréhension du monde différent... Bref, ok pour les maison sombres mais quand les "modernes" essaient de positiver ces maisons c'est aussi un biais de notre temps qui veut considérer le monde à une aune "anthropocentriste" et non plus centrée autour de l'ombre et de la lumière comme c'était le cas à l'époque. Ne faisons pas la chose inverse ici en prenant les significations au pied de la lettre. Personnellement j'ai mon Soleil et mon Jupiter en Maison XII  et je n'ai rien d'occulte au contraire, j'ai un problème avec ma trop naïve et violente franchise. Par contre, il est vrai que j'ai beaucoup de mal à marquer les gens, ou  autres, le Jupiter est entravé et mon Soleil à du mal à percer, mais je me débrouille quand même.

Je terminerai avec une petite provocation: tout n'est pas mal chez les modernes (personnellement, j'aime beaucoup Luc Bigé du moins pour sa période d'avant les mythes et il essaie d'équilibrer les choses sans partir dans une vision "bisounours" du monde). Ces auteurs "New Age" ne font que trouver des variations au "troisième temps" dont je parlais plus haut et que les auteurs médiévaux ont également développé en leur temps. Le tout est de ne pas dire n'importe quoi sans justification et de ne pas se laisser corrompre par le clientélisme et l'appât du gain, c'est certain....! Et il est vrai que c'est assez drôle de lire certains de ces ouvrages New Age quand on a 30 ans aujourd'hui...

Bon voilà, j'espère que je n'ai heurté personne mais je préfère dire le fond de ma pensée tout de suite...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 13:24

Tu ne heurte personne je te rassure et c'est vien ce que tu ércris. Mais quand on parle de mauvais ou bon en astrologie, ce n'est jamais envers la personne native du theme. Ce que l'on nomme maléfique ou bénéfique en asteologie c'est l'action que l'élément nommé va faire sur un autre élément du thème, et il arrive parfois que les conséquences sur le natif sont très positives alors même qu'astrologique c'est maléfique.
C'est l'erreur et l'argument que font les modernes contre l'astrologie traditionnelle. Par exemple un aspect maléfique dans un thème donnera un divorce mais si la femme est une femme battue, les conséquences seront très positives pour elle au final.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 13:27

Cela dit, le monde n'a pas tant changer que cela et des choses négatives il y en aura toujours, ce que nient les modernes dans leurs interprétations.
Tout se trouve dans la conception de l'astrologie, l'interprétation et les conséquences seront soit positives soit négatives pour le natif, c'est ainsi. Bien sur que tout n'est pas a jetter chez les modernes, car il y a quelques trucs intéressants du moment que ce n'est pas basé sur une fausse conception et déformée de l'astrologie, comme j'ai lu dernièrement que la maison I correspond a Mars, ce qui est un grosse erreur astrologique, la maison I c'est saturne.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 14:10

@ Malice

Ça m'intéresse que tu nous expliques pourquoi il ne faut pas lier la maison 1 et Mars par analogie pour la tête. Et je m'interroge sur le pourquoi du comment.

Deux cas concrets qui me parlent d'une mort violente par décapitation :
- Louis XVI avec Mars maître de 8 Bélier, dans son ascendant Vierge.
- Marie-Antoinette d'Autriche : Mars almuten de 1 Cancer, opposé à Saturne maître de 8 en maison 8 Capricorne qui a une analogie naturelle avec la mort, et le plus souvent violente.

Je ne suis pas sûre qu'on puisse contredire ce genre d'exemples, à moins que tu me prouves qu'il y a une erreur quelque part sur l'analogie de Mars avec la tête en médical.
avatar
Venusie

Messages : 4352
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 14:40

L'analogie qui est faite est en réalité maison I = bélier = mars.

La maison I c'est bien la tête, mais pas parce qu'elle est associé au premier signe et donc Mars, abusivement, mais parceque c'est la maison I, et par le schéma des sphères célestes, elle est associée à la première planète, Saturne.

Voir page 252 du livre de Denis Labouré "Cours pratique d'astrologie, secrets de l'astrologie des anciens". Selon l'ordre chaldéen des planètes, Saturne est la prmière et est donc associée à la maison I.

Ainsi, la maison I prend comme attribut la constitution physique et la longévité (Saturne).
Et donc, dans cette logique, Jupiter est attribué à la maison II (cela paraît évident non ?).
Mars à la III, n'est-il pas, Mars, le significateur général des frères ?
Soleil la IV : le soleil n'est-il pas le significateur général du père ?

Etc.

Il y a également d'autres distributions des planètes dans les maisons : les joies.


Dernière édition par Malice le Lun 31 Oct - 15:00, édité 1 fois

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 9376
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum