John Frawley, real astrology

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 0:04

Rappel du premier message :

Le 2e chapidtre de ce livre est d'un intérêt tout particulier, il s'appelle l'essor de l'astrologie moderne.
John Frawley explique comment l'astrologie, au XXe siècle, a pris un tournant qui l'amène à sa perte, sous l'initiative d'Alan Leo.

Quelques extraits choisis :

L’inclination de Leo, c’était d’utiliser l’astrologie en vue d’une étude de personnalité, plutôt que d’en faire un instrument de prédiction ; l’un de ses slogans favoris, c’était « Character is Destiny ».23 Cette tendance fut poussée au-delà par son procès, et son accusation « d’avoir prétendu et fait profession de prédire la bonne aventure ». La déclaration d’Alan Leo, selon quoi il désignait uniquement « des tendances » de certains événements à se produire, plutôt que des prévisions précises et claires, ne réussirent pas à le défendre, et donc il s’éloigna encore davantage du concret quand il s’enfonça dans la définition de la personnalité. Alors qu’il aurait semblé au départ que l’absence de toute information claire dans le jugement astrologique aurait été un handicap, c’est tout-à-fait le contraire qui se produisit. En se concentrant pour maintenir un miroir teinté de rose, devant les yeux du client, et en évitant de dire quoi que ce soit qui puisse être contredit par les faits, Alan Leo parvint à la grande percée qu’il recherchait.
Convaincu que les affirmations concrètes n’étaient pas désirables, Alan Leo s’efforça de rendre l’astrologie neutre, afin que ce soit impossible. Les techniques ont été mutilées de façon arbitraire, interchangées ou exclues ; comme il n’y avait plus de dessein d’affirmer quoi que ce soit de vérifiable, on pouvait le faire au gré de sa fantaisie, sans craindre que les nouvelles méthodes ne fussent dénoncées comme non valables. En effet, plus on fonçait dans cette voie, et plus le vilain spectre du jugement entier et exact se retrouvait banni dans le brouillard.

Le psychologique à présent a promu les Théosophistes au rang de la tendance dominante – et en effet, c’est quasi la seule – en astrologie. Au sein de son orbe, fichant ses idées sur le monde dans la tête des gens, et affichant son désintérêt pour ce qui se passe au dehors, nous trouvons là les multiples variantes de l’astrologie New Age. Cinq minutes passées dans une librairie, et voilà n’importe qui transformé en gourou ; connaître le nom des planètes l’intronise à diffuser sa sagesse en termes astrologiques. Il y a aussi une tendance grandissante à l’intuitif. Ils sont légion ceux qui vont proclamer fièrement que jamais ils ne se sont abaissés à étudier l’astrologie avec personne, mais qu’ils ont développé un genre de compréhension intuitive du sujet. Ceux qui font appel à leurs services, sans aucun doute, se bombardent comme dentistes, avec une connaissance intuitive de la dentisterie, et pour les électriciens, il doit s’agir d’une connaissance intuitive du câblage. Et même parmi ceux qui ont étudié le sujet, il y a un sentiment d’horreur généralisé à l’idée de suivre des règles de pratique en jugeant un thème ; la méthode, c’est d’en attraper beaucoup, de façon à acquérir une « compréhension intuitive » du sujet. Ce qui, apparemment, n’est pas la même chose que de juger le thème uniquement à la lumière de ses propres préjugés. Le leitmotiv de tout jugement d’astrologue, ce sont les mots « pour moi… ». « Pour moi, Saturne signifie que… » « Pour moi, cet aspect veut dire que… »

Ceux dont les pouvoirs psychiques sont les plus développés, abandonnent les convenances astrologiques dans leur ensemble et entrent dans le royaume de « l’astrologie ésotérique ». Il y a beaucoup de livres affublés de ce seul titre – un peu étrange, penserait-on, puisque l’ésotérique, par sa nature intrinsèque, répugne à s’auto-proclamer sur la place publique ; nous pourrions bien trouver tout aussi bien un signe pour dire « voie d’accès au QG secret : suivez la flèche ». Pour être un astrologue ésotérique, on laisse aux simples mortels toutes les attributions usuelles des planètes et des signes – des idées comme Vénus régissant le Taureau, par exemple – et on retourne le paquet à l’envoyeur, en redistribuant les cartes dans un ordre qu’un non-initié pourrait attribuer au hasard, mais qui est révélé à l’auteur, par contact personnel avec un ange ou l’autre – d’ordinaire un dont la connaissance de l’astrologie et des choses de l’esprit est un peu boiteuse. Cette révélation personnelle est une belle chose, puisqu’elle évite de devoir apprendre quoi que ce soit et vous met à l’abri de la critique. Les plus sensibles vont introduire quelques nouvelles planètes, qui ont une vibration bien trop subtile, pour avoir été détectées par le restant de l’humanité. En voyant le thème depuis cette perspective, l’astrologue ésotérique peut alors discourir d’un air érudit sur la condition de l’âme de son client, une digression qui est encore moins sujette à la contradiction, que ne le sont les descriptions fumeuses de la psyché du client, adulées par le praticien ésotérique. La pratique même d’Alan Leo dans ce domaine, l’oeuvre originale Esoteric Astrology, fut jugée par Charles Carter en personne, un collègue astrologue théosophiste, comme « un gros volume qui virtuellement ne contient rien qui vaille la peine d’être lu » – et c’était le premier d’une noble tradition. Il est remarquable que les « enseignements » ésotériques, où sont taillées ces oeuvres, ne sont jamais ceux de fois révélées, les doctrines spirituelles elles aussi, ayant été dictées personnellement par l’une, ou davantage, des voies de diffusions déjà citées.

Fièrement, l’astrologue moderne proclame : « je ne prédis pas, je ne conseille pas ». Mais alors que fait-il d’autre que de masser les egos ? « Je considère les modèles planétaires sous-jacents dans le thème ». Si nous devions nous tourner vers la TV pour entendre les prévisions météo nous dire « je n’essaie pas de vous dire à quoi ressemblera le temps de demain ; et je ne vous conseillerai pas non plus pour vous dire de prendre un parapluie – mais je peux vous dire que les étés de ce pays sont d’ordinaire chauds et secs », nous pourrions nous demander à juste titre pourquoi nous avons pris la peine de l’écouter. Si nous étions à nous demander quels effets les mouvements des planètes dans le ciel d’aujourd’hui peuvent avoir sur des points sensibles de notre Thème Natal, le commentaire d’un astrologue réputé « qui sommes-nous pour savoir comment ils vont se manifester ?25 » peut nous frapper en plein visage comme l’abandon du devoir (imaginez notre prévisionniste météo qui demande « qui suis-je pour savoir comment va se manifester ce cumulonimbus ? »). Mais nous manquerions notre but.

L’astrologie moderne n’a pas pour job – sous certaines circonstances – de dire quoi que ce soit dont on puisse imaginer qu’il y ait quelque chose à en sortir et qu’on puisse utiliser comme preuve ; son seul but, c’est de se plier aux caprices de l’ego. De nos jours, les gens ne consultent pas les astrologues quand ils se sentent les maîtres du monde ; ils recherchent leurs services quand ils sont dans la confusion et incertains ; ce qu’ils recherchent c’est la ré-assurance, et c’est exactement ce qu’apporte l’astrologue moderne. De temps en temps, nous entendons des fournisseurs de thèmes générés par PC, qui ne s’embarrassent même pas de changer les détails du Thème Natal. La plupart de ceux qui reçoivent ces lectures universelles les acceptent comme la leur propre, et ce n’est pas sans raison, car elles contiennent les trois phrases magiques :
Vous êtes important
Les gens ne vous comprennent pas à fond
Vos défaut sont vraiment attachants, vraiment.
A l’intérieur de ces trois lignes, nous avons le distillat de la lecture en astrologie moderne, satisfaction garantie du client. Nous ne pouvons raisonnablement imaginer qu’un tel ramassis de peluches et de poussières aient incité une longue série de grands esprits à consacrer leurs efforts ultimes à l’étude de la science qui les a produits.

Pour comprendre l’astrologie traditionnelle, il faut réaliser qu’elle n’est pas – comme on la présente régulièrement de nos jours – une branche rétrograde de l’astrologie, ce qui implique qu’il y a une relation valable entre elle et l’astrologie moderne. L’astrologie traditionnelle n’est pas une branche de l’astrologie à qui il arrive de faire référence à des auteurs anciens ; c’est la tradition de l’astrologie elle-même. En tant que science traditionnelle, c’est-à-dire une science au sens véritable du mot, en opposition aux sciences d’aujourd’hui qui peuvent se décrire, assez exactement, comme des « pseudo-sciences », l’objet de l’astrologie est la compréhension du Divin à un degré plus profond, ou de la Création et de la place de l’homme à cet endroit. Les mots de Al-Ghazali sur l’anatomie sont tout aussi justes pour ce qui est de la science céleste : « la science de la structure du corps se nomme anatomie, c’est une grande science, mais la plupart des hommes ne s’en soucient pas. Si l’un l’étudie, c’est seulement dans le but d’acquérir des connaissances en médecine, et non pour le besoin d’être confronté à la perfection du pouvoir de Dieu »

Traduction de Patricia Depasse/ Frédéric Muscat


Ca fait un bien fou de lire ces quelques lignes et encore, ce n'est qu'une partie.  Merci John Frawley, merci Denis Labouré, Robert Zoller et tous ceux que j'oublie et qui font de l'astrologie, à l'inverse de ce qui qui font de la pseudo astronomie-psychologie, pour faire plus sérieux, et qui détériorent l'astrologie par leurs incompétences et leurs egos. Spécial dédicace à Céleste et son forum qui me traite et par conséquent nous tous les membres du forum, de faux-cul.

Malice.


Dernière édition par Malice le Lun 31 Oct - 10:59, édité 2 fois
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas


Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 14:43

Dans le cas de Louis XVI, la décapitation vient du mars maître de VIII en maison I la tête, mais la maison I est la tête non par association à la planète mars, mais par nature dans la distribution des parties du corps. Dire que cela vient de mars en association au premier signe est faux, tu vois ce que je veux dire ?
La maison I n'a jamais été la maison de MArs dans la tradition, c'est une conception des modernes, et encore une déformation.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 15:07

Intéressant Lycendre, bon j'aurais bien du mal à tenir un dialogue a ce sujet, mais j'ai tendance à penser que le " mal" ne l'est pas nécessairement et que comme malice le souligne bien, peut être plutôt bénéfique.

Je ne valide pas les actes dégueulasse par mes mots hein non plus Very Happy

Disons, que j'aime bien me dire, un mal pour un bien.

Sinon Malice, mouarf j'avoue que ce que tu dis sur mars et l'analogie maison 1...ben, je suis/étais le premier à le penser/dire ^^

Par ex, avec mon Jupiter Maitre de 1 en maison 1, je me disait que ça donnait un coté bélier/mars au tempérament.

Mais ça c'est et je l'avoue, ma non connaissance de l'astro en profondeur et un méli mélo de ce que l'on peut lire un peu partout..ouioui, j'essai de minimiser lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 15:16

C'est l'erreur trop souvent faire, associer les maisons et les signes. Dans ce cas, le signe du Lion est associé à la maison V, la maison des enfants. Et pourtant le Lion est un signe stérile… Ou se trouve la logique ? Il n'y en a pas du tout, la preuve ici.

Donc associé Mars à la maison I vient du fait que les modernes associent le Bélier à la maison I. Maisons et signes sont 2 choses différentes, et les associer ainsi est une erreur.

Ensuite, pour les maisons, et pour les attributs des maisons, plusieurs distributions des planètes sont faites, et la première est l'ordre chaldéen des planètes :
Saturne —> maison I
Jupiter —> maison II
Mars —> maison III
etc.

J'aurai voulu dire que vous aviez raison d'associer Mars à la maison I, mais ce n'est pas dans l'astrologie traditionnelle.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 15:21

Pas de problème avec le fait que tu ne valides pas quelque chose qui ne s'applique dans ta pratique.

C'est plutôt à moi de faire attention à ne pas tous mélanger les méthodes.

J'essai de suivre ici celle tradi, comme par ex, la maison 10 c'est le soleil, le pouvoir, en gros la place que l'on ce fait au soleil non?

Alors que en moderne le " pouvoir" c'est la maison 8 et pluton, me semble.

Etcetc.

Bon c'est plus pour tenter d'imager l'erreur ou les erreurs que je fais facilement en tentant de " faire" de l'astro tradi  276468s

Et je précise que je parle bien de mon cas, mes erreurs face à la tradi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 15:22



Denis Labouré : cours pratique d'astrologie, secrets de l'astrologie des anciens, éditions Charito d'Or

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 15:25

En fait, quand on vient de l'astrologie moderne, il faut désapprendre avant d'apprendre. C'est l'inconvéniant de plusieurs années d'erreurs astrologiques. Ils ont réinventé l'astrologie, alors qu'elle n'est pas a réinventer, mais à moderniser, mais on ne va pas refaire le théorème de Pythagore sous prétexte qu'il est ancien pour faire autre chose. C'est ça le problème et les habitudes sont dures à perdre, je le conçois, j'ai moi même mis plusieurs mois quand j'ai commencé l'astrologie vraiment.


Dernière édition par Malice le Lun 31 Oct - 15:49, édité 1 fois

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 15:26

il va sans dire que le tableau donné ici n'est qu'une partie de la justification des attributs aux maisons.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 18:19

Je trouve ça intéressant : on a déjà les analogies de Morin, et on a celui des Chaldéens. L'un est complémentaire de l'autre.

Et j'ignorais qu'en astrologie occidentale, qu'on peut utiliser l'analogie de en maison 12, pour parler de la sexualité comme en Inde. Et encore ça dépend de tous les TN, et de si on trouve le maître/ almuten de 12 conjoint à Vénus significateur général ou pas.
avatar
Venusie

Messages : 4902
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 18:26

Dans mon TN, j'ai le en XI = protections de personnes hauts placés. Je n'ai pas encore eu ça pour l'instant, mais ça arrivera bien à un moment de ma vie.

D'autre part, en I ( ) avec un dispositeur puissant et en bon état céleste, dans mon TN également expliquerait pourquoi je ne suis pas passée ad patres à la naissance, et bien en vie.

Pour en III, j'ai le sens des initiatives quand je le veux, ça c'est certain.

avatar
Venusie

Messages : 4902
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Sidon le Lun 31 Oct - 20:16

Je suis bien évidemment d'accord avec tout ce qui est écrit dans ce sujet. L'astrologie aujourd'hui est galvaudée, dénaturée, avec des interprétations positives pour faire plaisir aux clients.
J'ai lu un sujet sur la vocation et la position de la Lune en maison. Comme si la position seule de la Lune pouvait permettre de trouver une vocation dans un thème. C'est sur, les exemples que cet astrologue de pacotille Laurent Botti nous donne collent, mais à côté de ça, combien d'exemples ne collent pas ? Et quand il ose tout de même nous donner un exemple qui est moins évident, la ritournelle employée pour nous expliquer que finalement, à bien chercher, on trouve toujours quelque chose.
Honnêtement, si l'astrologie doit être ça, autant arrêter tout de suite. Voilà quelqu'un qui fait de l'astrologie sans jamais l'avoir étudié. Qui se permettrait de pratiquer une science sans connaître les bases fondamentales ?
"A cet égard, sa position en Maisons est précieuse pour donner des indications (générales) sur le type d’activité qui peut nous convenir" voilà ce qu'il dit. Ca fait beaucoup de général et d'approximation qui illustre très bien ce qu'écrit ce grand astrologue qu'est John Frawley. Indications générales et qui peuvent ... En gros, les interprétations sont tellement générales que l'on y trouvera toujours une ressemblance, une justification.
J'ai pris l'exemple de cet "astrologue" (qui ne mérite pas ce titre par ailleurs) car il est l'archétype idéal décrit par John Frawley, mais il n'est pas le seul, il y en a tellement d'autres...
Merci Malice pour ce partage, la faux-cul vous souhaite bien le bonsoir, et fière de l'être (on aura tout vu ...). Spécial dédicace aussi, j'ai adoré Malice Smile Smile Smile
avatar
Sidon

Balance Messages : 66
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 20:34

lol1

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Venusie le Lun 31 Oct - 20:54

Malice a écrit:Dans le cas de Louis XVI, la décapitation vient du mars maître de VIII en maison I la tête, mais la maison I est la tête non par association à la planète mars, mais par nature dans la distribution des parties du corps. Dire que cela vient de mars en association au premier signe est faux, tu vois ce que je veux dire ?
La maison I n'a jamais été la maison de MArs dans la tradition, c'est une conception des modernes, et encore une déformation.

La je comprends mieux dans le sens où la maison 1 concerne la tête. Merci de l'explication
avatar
Venusie

Messages : 4902
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 21:47

Doit y avoir quelque chose que je ne saisit pas au niveau des protections, bénéfiques etc.

Parce que je me plaint pas et surtout je n'ai pas à me plaindre, ceci dit je me contente de peu ou je l'ai appris.

Jupiter en capricorne opposé soleil, carré lune.

Mars almuten ou maitre de 11 donc les protections, conjoint saturne.

Ce mars est en naissance diurne, au dessus de l'horizon.

Donc soit j'ai loupé un truc, soit.. ça me tombera plus tard dessus.

Je trouve que j'ai pas mal de "bol", je dirais plutôt que je m'en dire "bien" la ou c'est la cata aux yeux du monde.

hum, ça doit venir du fait que je me contente de peu, ou de ce que j'ai..tout en ayant un œil sur d'éventuelles opportunités, j'avoue.

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Lun 31 Oct - 23:12

il faut revoir le thème, comme ça il m'est toujours difficile de voir…
mais ce qu'il faut aussi comprendre, c'est que le thème de naissance représente des promesses et un aspect ou une configuration dans le thème n'indique pas quelque chose qui est perpétuel dans ta vie (là aussi, déformation moderne, le thème décris quelqu'un pour toute sa vie). En astrologie traditionnelle, une configuration qui est présente dans le thème sera activé à un moment donné de l'existence, par une direction primaire, une profection, une RS, un maître de temps, etc. On parle au niveau évènementiel, un évènement ne dure pas toute la vie.
Certes, la constitution physique peut être favorisée par un Jupiter en bon état dans le thème, et cela toute la vie, puisque cela dote le natif d'une bonne constitution, mais cela ne l'empêchera pas de tomber malade pour autant, mais en moins grave.
Et puis concernant les aspects que tu donnes, il faut les interpréter en fonction du domaine que tu recherches dans le thème, donc comme ça, difficile d'en dire quelque chose.

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Invité le Lun 31 Oct - 23:43

Oui, j'ai un peu fait n'importe quoi avec ces éléments sorti du lot.

J'étais concentré sur le coté " chance", bonheur et " facilité de vie dans un thème qui me semblait après quelques lecture dépendre de Jupiter pour le grand bénéfique et la maison 11 pour les protections.

En voyant ces éléments de mon tn qui ce " casse " la figure et que pourtant, je trouve que j'ai pas à me plaindre, je suis pas malheureux en fait.

Alors que pour d'autres, avec Jupiter bien placé et de bonnes protection, ben ça tarde à venir.

par ex, venusie et son compagnon.

Pour info si cela ne te plait pas venusie que je te cite ou ton compagnon, excuse moi et efface ce passage.

mais j'avoue que je me suis posé la question.

d'un coté de bon éléments et rien, et de l'autre, de la chute, du carré et du saturne et ça " roule", meme si cela n'as pas toujours été le cas, mais necessaire selon moi.

Mais après avoir lu quelques article sur le forums depuis mon message plus haut, j'ai une idée en tête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Sidon le Lun 31 Oct - 23:46

N'hésite pas a nous faire part de ton idée Smile
avatar
Sidon

Balance Messages : 66
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Malice (Philippe PC) le Mar 1 Nov - 0:03

@Vénusie

De John Frawley toujours :
"Cette association avec la tête est une chose que la I possède en commun avec le Bélier. Mais, et c’est une différence importante avec l’astrologie moderne, l’association traditionnelle des signes et des Maisons, de cette façon, commence et finit avec les membres du corps. Le « Zodiaque Alphabétique » qui fait correspondre le Bélier avec Mars avec la Maison I, le Taureau avec Vénus avec la Maison II, et ainsi de suite, n’a pas sa place dans la perspective traditionnelle de l’art. L’association de la planète avec la Maison dans ce schéma, n’est jamais utilisée en astrologie traditionnelle, comme cela n’a aucun sens à la lumière des significations internes des diverses Maisons.
Comme l’AS est la Première Maison, c’est Saturne, la Première des planètes, qui appartient à l’endroit, et non comme les modernes l’auraient fait, Mars."

_________________
« il y a une saison pour toute chose et un moment pour chaque chose sous les cieux »
Ecclésiaste, 3.1.
avatar
Malice (Philippe PC)

Verseau Messages : 10166
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Frawley, real astrology

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum